Comment favoriser le bien-être de mon enfant ?

Jusqu’à 11-12 ans

Aller à l’école, être attentif, apprendre, se trouver dans un groupe parfois une journée entière, cela fatigue le jeune enfant. L’action de la famille peut viser à équilibrer ces temps d’école par des moments différents. Il est important de le laisser jouer ou rêver, de lui ménager des moments à lui sans activité particulière.

Équilibrer les temps de l’École par les temps familiaux n’est pas facile.

  • les parents eux-mêmes sont fatigués le soir, peuvent rentrer tard, partir tôt ;
  • il y a beaucoup de choses à faire ; on est pressé, parfois énervé ;
  • les enfants, fatigués, peuvent être bruyants.

Six points sur lesquels on peut faire porter l’attention : l’alimentation, le sommeil, l’activité physique et sportive, les loisirs, le dialogue et l’écoute, les changements qui inquiètent les enfants et les fragilisent.

L’alimentation – ce que les parents peuvent faire

  • alimentation-enfant-plaisir-repaspenser au petit déjeuner : un petit déjeuner, comportant pain, fruit, produit laitier, aide à la concentration pour une matinée à l’école ; veiller à ce que l’enfant ait le temps de manger dans le calme ;
  • un seul goûter, pas trop près du dîner, avec du pain, un fruit, un produit laitier comme au petit déjeuner ;
  • faire participer les enfants aux courses en leur confiant des missions (vérification de la fraîcheur des aliments et des dates de péremption, lecture des notices relatives aux ingrédients, comparaison des prix, observation du cycle des saisons à travers ce qui se trouve sur les étals, observation de l’origine des produits…) ;
  • faire participer les enfants à l’élaboration des menus (équilibre entre les différents types d’aliment), à la confection des plats (peser, préparer les aliments…) ;
  • s’appuyer sur les enseignements de l’école pour ces activités, sur les documents distribués, sur ce que l’enfant a retenu ;
  • se renseigner, auprès de l’enfant, à la porte de l’école (les menus sont affichés), sur les repas de la cantine, si l’enfant y déjeune ;