Pourquoi mon enfant ne doit pas manquer l’école ?

L’École en France enseigne à tous les enfants et jeunes les savoirs, savoir-faire et savoir-être dont ils ont besoin pour s’épanouir et grandir : lire, écrire, compter, comprendre comment est fait le monde, connaître l’histoire des hommes, maîtriser différentes techniques, vivre ensemble et s’insérer dans la vie sociale…

Il est important que les enfants et les jeunes soient assidus. Cinq pistes pour éviter les absences :

  • s’assurer que l’enfant comprend bien qu’aller à l’école, au collège, tous les jours et assister à tous les cours est important : il y a une continuité dans ce qu’il apprend ;
  • montrer de l’intérêt pour ce que l’enfant fait à l’école, l’écouter en parler, l’encourager à faire le travail demandé. Veiller, notamment quand il est petit, à ce qu’il dispose des fournitures nécessaires dans son cartable en fonction de son emploi du temps ;
  • demander à rencontrer ses enseignants si l’enfant dit s’ennuyer à l’école ; se renseigner auprès d’eux sur son comportement, sur la manière dont se passe sa scolarité, son attitude face aux apprentissages, ses points forts et ses difficultés ;
  • attention si l’enfant accumule les prétextes pour ne pas aller à l’école – il peut y avoir un problème (travail non fait, résultats scolaires, malaise, violence…) ;
  • s’assurer que l’enfant part suffisamment tôt de la maison pour arriver à l’heure à l’école. Les retards sont gênants pour l’enfant lui-même et pour la vie de la classe. Arriver en retard peut faire perdre une heure de cours.

La législation concernant l’école

L’instruction en France est obligatoire de 6 à 16 ans. C’est un droit pour les enfants et une obligation pour les familles. L’école française accueille tous les enfants vivant sur le territoire, quelle que soit la situation administrative de leurs parents.
Les parents sont responsables du respect du droit à l’instruction de leurs enfants : le non-respect de l’obligation scolaire et de l’assiduité scolaire rend les parents passibles de sanctions pénales.
Les parents d’un enfant lourdement absentéiste peuvent être sanctionnés.